Économe (H/F)

Présentation :

économe n’est pas responsable des produits frais, qui relèvent du chef de cuisine, ni du gros matériel. Mais il assure la gestion des alcools, l’approvisionnement en eau, supervise les stocks d’épicerie sèche ou d’entretien. Pour assurer des réserves suffisantes en permanence, il réalise régulièrement des inventaires. Il passe de nouvelles commandes aux fournisseurs qu’il a sélectionnés, cherchant toujours à obtenir le meilleur prix. A l’arrivée des denrées alimentaires, l’économe contrôle leur quantité et leur qualité. Il assure enfin la distribution des produits dans les différents services concernés. Le travail de l’économe se passe en grande partie dans son bureau, où il effectue toutes ses tâches de gestion. Mais il se déplace également dans les différents services de l’établissement pour identifier leurs besoins, et parfois auprès de ses fournisseurs, avec lesquels il a tout intérêt à entretenir des relations de confiance.

Compétences nécessaires


- Solide sens de l’organisation

- Très bonnes capacités de négociation

- Énergie, bonne condition physique

Cursus / formations

Le niveau minimum pour entrer dans la profession est le bac pro Gestion administration ou le bac pro Commercialisation et services dans la restauration. Ces deux diplômes se préparent en trois ans après la classe de 3ème. Le bac techno Hôtellerie et le bac techno Sciences et technologies du management et de la gestion (STMG), spécialité gestion et finances représentent aussi de bonnes entrées en matière. Les deux se préparent en deux ans après une classe de seconde spécifique. Au niveau bac +2, le BTS comptabilité et gestion des organisations, ainsi que le BTS Hôtellerie-restauration, option A mercatique et gestion hôtelière sont très appréciés des professionnels du secteur. Les titulaires d’un DUT Gestion des entreprises et des administrations tirent également leur épingle du jeu.

Débouchés

Les cantines scolaires et les restaurants d’entreprise sont les principaux employeurs d’économes. Les grands hôtels et les restaurants de prestige constituent également des recruteurs potentiels, surtout pour les débutants. Après quelques années d’expérience, ils seront chargés d’un produit spécifique : vaisselle, alcools, produits d’entretien. Après une dizaine d’années de bons et loyaux services, un économe chevronné peut se voir confier la supervision de toute l’équipe d’économes de l’établissement.