LES ENTREPRISES QUI RECRUTENT Animateur(trice) socioéducative

 

Animateur(trice) socioéducative

 

FICHE METIER ANIMATEUR SOCIAUX CULTUREL

PROPOSE PAR ANIMATION CAMPING

 

Animateur socio-culturel animation camping: carrière / possibilité d’évolution :

Il n'est pas rare que l'animateur socioculturel commence sa carrière par des postes à temps partiel, ce qui l'oblige à cumuler plusieurs activités. Une fois stabilisé, il peut passer le diplôme supérieur en travail social (DSTS) au bout de cinq années d'exercice. Le diplôme d'état de directeur de projet d'animation et de développement (DE-DPAP) constitue également une possibilité d'évolution, puisqu'il apporte une qualification professionnelle supplémentaire à l'animateur en matière de conception et de gestion des politiques d'animation et de développement des structures sportives, sociales ou culturelles.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1700 €

Devenir Animateur pour les campings ou les collectivités : formation nécessaire

Vous souhaitez devenir animateur périscolaire ? Pour cela, plusieurs formations sont possibles :
Niveau BEP
• Brevet d'aptitude professionnelle d'assistant animateur technicien (BAPAAT)
Niveau Bac
• Brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (BPJEPS)
Niveau Bac +2
• DUT carrières sociales
• DEUST métiers de l'animation
• Diplôme d'Etat de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport spécialité animation socio-éducative ou culturelle (DEJEPS)
Niveau Bac + 3
• Licences pro métiers de l'animation sportive, culturelle, sociale, scientifique et technique.
A noter que des formations non professionnalisantes comme le BAFA ou le BAFD permettent de travailler dans le secteur de l'animation pendant les vacances scolaires et peuvent constituer une rampe de lancement. Enfin, l'exercice de cette activité en milieu hospitalier peut nécessiter le passage d'un concours local, voire national.

Situation du métier / contexte pour devenir Animateur socio educatif animation camping

De nombreuses structures peuvent accueillir des animateurs culturels : centres culturels, centres sociaux, foyers de jeunes, des maisons des jeunes et de la culture (MJC), foyers de travailleurs, maisons familiales, villages de vacances, clubs du troisième âge ? D'autre part, la Fonction publique représente l'un des principaux employeurs pour les animateurs socioculturels. En effet, près d'un animateur sur deux travaille pour une collectivité locale. Face au vieillissement inexorable de la population et au développement d'une société du loisir, le métier d'animateur socioculturel a le vent en poupe. Les animateurs intègrent généralement des structures à taille humaine au sein desquelles il n'est pas toujours évident d'évoluer. Pour espérer acquérir davantage de responsabilités, la mobilité géographique constitue un atout majeur.